Cliffs of Moher avec PaddyWagon – jour 4

cliffs or moher

Départ du car à 9h15 depuis Limerick, en direction des Cliffs of Moher (les falaises de Moher). On ne peut pas louper le car, il super voyant en vert et écrit dessus en style tag PaddyWagon ! Le car venait de Cork, il y avait donc déjà du monde dedans. Une fois installé, on roule sans faire d’arrêt.

Le chauffeur fait le guide et nous explique quelques histoires et anecdotes en route. On le comprend mieux que lors de notre tour du Ring of Kerry, tant mieux !

Cliffs of Moher

Dès la descente du bus on sent le vent très fort et frais. Il nous manque un bonnet ou un cache oreille. Il y a pas mal de monde, mais l’endroit est vaste donc on ne se marche pas dessus. On a 1h45 pour profiter des lieux.

On commence par un genre de musée qui nous permet de découvrir la faune et flore des lieux et l’histoire de ces falaises.

Dehors, la vue est très belle vue, même si le temps est nuageux et que le vent est extrêmement fort et nous glace les oreilles. On marche sur les chemin en haut des falaises. C’est protégé du vide par un muret et le chauffeur nous a bien dit de faire très attention. En même temps, les falaises sont très impressionnante et mine de rien on est à 217m de la mer.

Si vous souhaitez rester sur place, voici les meilleurs endroits pour dormir aux falaises de Moher.

Mini Cliffs of Moher

Puis le car nous emmène au mini-Cliffs. Très beau aussi et toujours autant de vent, mais le paysage est complètement différent, on est seulement à 10m au dessus de la mer et il y a beaucoup moins de monde. On y reste 10 minutes.

On fait une pause repas à Boolin. Ca doit être la seule ville dans le coin, car tous les cars de touristes s’y retrouvent. Dommage qu’il n’y a ai pas de coin à l’extérieur pour manger notre sandwich, on est encore obligé de le manger debout et au vent… Pour se réchauffer, on prendra notre café dans l’un des nombreux restaurants.

Au retour on fait une halte rapide (vu qu’on est un peu en avance sur le planning) pour admirer le Château de Bunratty et on repart.

Arrivée sur Limerick vers 16h30. On se balade un peu avant d’aller manger au pub Locker, à côté du château. On commande un fish and chip et un steak and ale pie. C’est très bon et copieux. Le steak and ale pie est une spécialité. En gros la viande de bœuf est en dessous d’une pate légère, genre soufflé dans un grand bol.

Retour à l’hôtel à pied, pour digérer, car on à le ventre bien rempli !

Limerick – jour 3

john's castle

On quitte la belle ville de Killarney avec le car 300 en direction de Limerick. La route est relativement rapide, et nous arrivons à destinations en moins au bout de 1h45 de route.

Le bus nous laisse dans le centre, on s’y promène. L’idée est de manger notre repas du midi, dans un endroits pas trop cher, puis de visiter le château : John’s Castle.

Que faire à Limerick

Le Milk market est sensé être un marché à ciel ouvert, mais au final à part 2 commerçants, il n’y a rien à voir. C’est très vide, il n’y a pas d’ambiance, pas de vendeurs… alors qu’il est 11h du matin !

On passe à côté de la gare, puis on traverse un joli petit parc (rien d’extraordinaire non plus), puis on prend la rue (en travaux) mais qui est la plus traverse et commerçante. Au final, le centre ville est assez petit avec pas mal de magasin, mais sans rien de spécial à voir : Il n’a aucun intérêt touristique.

La cathédrale Sainte-Marie est payante : 5,50€. On trouve cela un peu abusé, on n’a donc pas vu l’intérieur.

Le Hunt museum ne nous tentait pas. Il s’agit d’un musée contenant plus de 2500 objets collectionnés par la famille Hunt (rien à voir avec un musée de la chasse comme je le pensais initialement lol).

Le John’s Castle était privatisé à 15h, donc en étant devant à 14h15 nous ne sommes pas rentrée, car à 12€/personne faut en profiter… un peu la journée « bon bah on fait quoi ? »

On s’est finalement baladé le long de fleuve (Shannon) pour finir par prendre un café dans un Starbuck.

Dormir à Limerick

Ensuite direct l’hôtel, le GreenHill, assez loin du centre (45 minutes à pied) mais le seul avec des prix « raisonnables » pour un weekend. La chambre est assez grande et le lit agréable.

Ring of Kerry – jour 2

Le berger et ses montons lors du Ring of Kerry

On se lève pour être au car pour 10h30 afin de faire le tour du Ring of Kerry. La nuit a été bonne, le lit était confortable et l’environnement est très silencieux, c’est appréciable. Pour notre petit déjeuner, on avait acheter un cake au fruit (assez typique et on en trouve partout). Du café et du thé était disponible dans la mini-cuisine.

Le lieu de rendez-vous est à 500m du pod, on s’y rend à pied.

Ring of Kerry avec Wildkerry Tour

Pour visiter le Ring of Kerry, sans voiture, on est obligé de choisir une compagnie de car touristique. On avait trouvé en premier Wildkerry Tour et c’est eux qu’on a choisis. La raison est assez simple, c’est que les autres compagnies étaient au même prix (31.50€/personne) et que le nom de la compagnie était ciblé et qu’il devait donc bien connaitre le Ring of Kerry.

Ancien village

Notre 1er stop sera pour un ancien village reconstitué. Le prix est de 6€/personne. C’est facultatif. Il y a un café à côté si on ne veut pas faire cette visite. Et il n’y a que ça dans le coin. La visite est assez rapide : trop cher pour ce que c’est, même si on se rend compte de leurs habitations et leur style de vie.

Le berger et ses chiens

Pour le 2eme stop, qu’il faut absolument voir d’après notre guide, il faudra aussi débourser 6€/personne. Il s’agit de voir un berger et ses chiens. Le berger va nous expliquer comment il fait pour donner des consignes à ses chiens, puis on passe à la démo. C’est cher mais intéressant. on vous le conseil donc.

Le ring of Kerry

On fera ensuite plusieurs stop de point de vue, pour voir le paysage et prendre des photos. Je ne développe pas plus le paysage, il suffit de regarder les photos. Mais c’est beau, vert, reposant. C’est aussi gris, venteux, mais le soleil s’est levé en milieu d’après midi.

Pause repas

L’arrêt pour manger ne se fait pas dans un village (pourtant indiqué sur le site) mais à un endroit où il n’y que un restaurant et c’est tout! Malgré tout, on a un beau point de vue. Avec nos sandwich on n’a pas d’endroit pour s’installer… ce n’est pas terrible.

Shopping

Le dernier arrêt sera à une boutique de souvenir/café. Sans grand intérêt sauf si on veut un souvenir : des pulls ou couvertures en laine (beaux et chauds), des gâteaux et autres gourmandises et des gadgets avec un trèfles à 4 feuilles.

Bilan du Wildkerry Tour

Sans voiture, c’est malgré tout une bonne solution pas trop cher pour faire le Ring of Kerry. Dommage que le guide ai un accès irlandais trop prononcé : on n’arrivait que très difficilement à comprendre 10% de ce qu’il disait !! mais le paysage est beau et on en profite plus quand on ne conduit pas !

Retour à Killarney

On rentre à Killarney vers 17h. Ca nous laisse le temps de repasser au pod pour se poser un peu.

On a finalement manger encore au Rob’s ranch house car c’est finalement ce qui nous tentait le plus dans un budget raisonnable. On a été satisfait de ce 2ème repas. Pour digérer, on est rentré en passant par le parc, on a revu des biches, mais qui sont restées assez loin.

Direction vers Killarney : jour 1

Parc de Killarney

Nous quittons Dublin à 10H30 avec le car 300 de Dublin Coach qui vas nous permettre de traverser l’Irlande pour rejoindre Killarney et le Ring of Kerry.

Le trajet est assez long, mais on profite du paysage : beaucoup de verdure, des zones de forêts et de grande plaine. C’est assez vallonné avec plus de montagne autour de Killarney.

On arrive après 16h à Killarney. Il y a des bouchons, car même si la ville n’est pas grande, il y a pas mal de circulation et notamment de nombreuses calèche qui emprunte la route sur une petit portion.

Logement atypique à Killarney

On rejoint le logement que l’on a réservé : un pod ! Ce n’est pas grand mais c’est très sympa, confortable et au calme !

En effet le pod est installé sur le terrain d’un particulier (qui en possède 6) et qui est au bout d’une impasse privée. Il est composé d’un coin salon/chambre, d’un coin cuisine (frigo, bouilloire, machine à café) et d’une salle de bain. C’est très cosy ! Il faut compter en gros 100€/nuit.

Le parc national de Killarney

Après avoir posé nos affaires, on prendre la direction du Château de Ross. C’est un château de la fin du XVᵉ siècle situé au bord du lac Lough Leane. Il est très bien conservé. On peut le visiter à l’intérieur (en journée/payant) sinon l’extérieur se fait à n’importe quel moment.

Le parc s’étend sur une zone de 10 236 ha au sud-ouest de la ville. Il offre une grande diversité de faune et flore et on pu apercevoir plusieurs fois des biches, à quelques mètres de nous, n’ayant pas trop peur !

Puis on se dirige vers la ville, pour trouver un restaurant et manger. On choisit le Rob Ranch. Certes ce n’est pas irlandais, mais ca reste un des moins cher au niveau budget (un pub n’est pas moins cher). On précisera d’avoir sur la carte une catégorie végan et végétarien. A noter aussi que tous les allergènes sont indiqués en bas de chaque page. D’ailleurs, ça sera le cas dans chaque restaurant !

Après avoir bien manger et bu, on marche tranquillement jusqu’à notre logement, dans lequel on passera une très bonne nuit !

Dublin depuis Nantes

Récit de notre voyage de 7 jours en Irlande, au mois de juin !

Pour nous rendre à l’aéroport de Nantes, nous avons pris les transport en commun (le bus 38 de la TAN), l’avion étant en journée c’est plus économique.
C’est la compagnie Ryanair que nous avons choisit pour nous rendre sur Dublin. L’avion à décoller avec 30 minutes de retard, hormis ce contre-temps, tout s’est bien passé. La durée de vol est d’environ 1h30 et il y a 1 heure de décalage horaire.

Irlande : arrivé à Dublin

Le temps est le même à Nantes qu’à Dublin : gris… ça va on n’est pas dépaysé lol !

On a atterri vers 17h, puis on a rejoint la zone de bus, et on a attendu le bus 41. On avait vu qu’on pouvait acheter son ticket directement auprès du chauffeur, à condition de payer en pièce (et le montant exacte) et de lui indiqué le nom de l’arrêt où on va descendre. Le prix est de 2.60€/personne pour aller jusqu’au terminus, dans le centre ville.

Une fois au terminus on a continué à pied jusqu’à notre hôtel, le Jackson Court Hôtel. L’hôtel est très bien situé par rapport au centre, mais la discothèque (situé en dessous) est très bruyante. La chambre est assez banale, mais suffisante pour une nuit.

Après avoir déposé nos affaires nous sommes parti chercher un endroit pour manger pour pas trop cher. On a trouvé Umi Falafel une chaine de restaurant très bonne où l’on mange pour pas cher (cuisine du Moyen-Orient).