Jour 3 : Teide

Départ du HC Hotel Magec pour la direction de El portilo (direction du téléphérique).

On prend des routes sinueuses qui grimpent en direction du Tiede. La vue étant magnifique, on fait plusieurs haltes pour faire des photos et admirer. Le paysage alterne entre forêt de pin et paysage assez ras, mais vert.

En cours de route, on reçoit un mail pour l’annulation du téléphérique car la météo était mauvaise. Enfin on déduit que c’est à cause du vent car il fait beau, mais ça souffle fort.

Une fois rendu à l’altitude la plus haute possible avec la voiture, on s’arrête au parking pour profiter du spectacle. Le paysage est très beau et vaste, principalement rouge avec peu de végétation. Il y a vraiment du vent. Des sentiers sont indiqués pour les courageux afin de monter le Tiede ou de partir en randonné dans ce paysage atypique.

Pour continuer, on prend la direction d’une paysage lunaire. Pour y accéder on doit prendre une sortie et continuer sur un chemin de terre sur 10km. Une fois au bout, il y a un genre de camp. On y stationne la voiture et on continue en marchant dans l’espoir de trouver le paysage lunaire… mais en vain… on a fini par faire demi-tour. On a remonter un peu la route puis on a vue une pancarte « paysage lunaire à 2,2km ». Que l’on a suivi pour enfin y arriver. Mais on ne le voit que de loin.

On reprend la route en direction d’une station pour faire l’essence (1€ le litre, ça va, ça fait plaisir de faire le plein) puis direction Santa Cruz et l’hôtel Urban Anaga. Il est bien mieux que l’hôtel précédant, c’est sans équivoque !

La Esquina De Gamonal a été notre restaurant du soir. J’ai une doute sur ce qu’on a mangé, mais il me semble bien que c’était du poulpe encore ! Et une petite Dorada. Le repas était bon (prix indiqué hors taxe sur la carte). Puis on s’est pris une glace dans la rue à côté (et c’était marrant, il y avait un distributeur de Bitcoin).

Jour 2 : Masca et Buenavista

Après avoir pris un copieux petit déjeuner à l’hôtel de Puerto de la Cruz, on prend la direction de Buenavista. On s’arrête dans ce petit village pour se balader un peu avant de continuer vers Masca.

Buenavista

On marche jusqu’à une petite crique de galets et sa minuscule chapelle. Pour y arriver on traverse des hectare de bananiers, c’est assez impressionnant, surtout quand on voit la taille des grappes. On longe le golf d’un côté, la mer de l’autre : le paysage est très beau. On fini par arriver à un beau restaurant qui offre une magnifique vue sur la mer qui vient s’encastrer sur les rochers.

On a manger au resto, un peu cher mais on paye la localisation. (mais c’était très bon). On a encore mangé du poulpe et des pommes de terres au sel. On est remonté à la ville en suivant un autre sentier (en suivant les panneau centre historique) et on a vu plein de bananes (oui encore) !

Une fois arrivé au centre ville, on fait le tour d’une petite place, de l’église et on reprend la route direction Masca.

Masca

Après 30 minutes de routes sinueuse et pas large, nous voilà sur le petit parking qui nous permet de descendre à Masca. On en profite pour s’hydrater avec une limonade au cactus (et une autre au citron). Masca, c’est un petit village isolé, c’est atypique, mais rien d’extraordinaire non pus. La route pour y aller offre des paysages magnifiques, mais serpente beaucoup.

On continue en direction Los Gigantes pour y voir les falaises impressionnantes (qui sont tout de même de 500-800m de haut !) et la piscine naturel de Puerto de Santiago.

Retour vers Puerto de la Cruz, ou l’on a pris notre repas chez El Lemon et c’était drôlement bon ! (prix très abordable)
Il s’agit d’un restaurant de burger végan, et franchement on l’aurait pas cru, à tester sans hésiter !

Puerto de la Cruz – Jour 1

Aujourd’hui l’idée est de se baladé dans la ville de Puerto de la Cruz et de profitez du paysage.

On avait repéré à 800m de l’hôtel (grâce à google map), un coin avec des cascades et au dessus un point de vue. On se dirige donc vers Mirador de La Atalaya – Parque Taoro. Arrivé aux fontaines, petite déception, celle-ci sont éteintes et il n’y a pas d’eau. Le coin reste jolie et agréable pour se poser : il y a des bancs, des mosaïques et la vue panoramique.

Sintuo litre gardon

On continue notre marche jusqu’à un petit parc d’orchidée : Sintuo litre gardon. L’entrée est de 4,75€. C’est un joli jardin assez fleuri et arboré. On peut s’installer pour lire ou prendre un goûter. Le tour est assez vite fait, le prix est assez élevé à notre goût… On a vu de mignons chatons et leur maman. Il y a en effet beaucoup de chat errant sur l’île.

Le midi pour notre pose repas, on a mangé chez Casa méditeranea. C’est bon, et simple même si le restaurant ne paye pas de mine. On s’est partagé des crevettes et les fameuses ¨Papas con mojos (pommes de terre avec une sauce verte – huile et persil principalement) Souvent dans les restaurant (non touristique) il n’y a pas de carte de boisson. On trouve rarement de la sangria. Mais ce que vous aurez à coup sur, c’est la Dorada. C’est la bière locale. Il en existe 3 versions : avec alcool, sans alcool et sans alcool avec du citron. Cette dernière est très bonne ! On pourrait croire que c’est une limonade presque.

Jardin d’acclimatation de La Orotava

Ensuite on marche vers le jardin botanique : Jardin d’acclimatation de La Orotava. Au passage on fait une halte pour prendre une glace et un smoothie. Le jardin botanique coûte 3€. Il est assez grand avec de nombreuses variétés d’arbres. C’est à voir.

On poursuit notre visite de Puerto de la Cruz en longeant au plus près la mer. Vous ne pourrez manquer les différentes publicité pour Loro Parque. Il y en a partout : sur les poubelle, sur panneau publicitaire, véritablement partout. Mais on ne l’a pas fait donc on ne pourra pas vous en dire plus, mais ça nous semblait plus être un parc d’attraction (même si il y a des animaux) que un truc indispensable à découvrir.

La balade le long de la mer (tout est relatif, car on voit la mer, mais on n’est pas juste à côté) se termine au restaurant de Cofredia de pescadores. C’est un resto de fruit de mer qui donne directement sur la mer. C’est très bon : on ne se lasse pas du pouple à la plancha !

Nantes vers Tenerife

Nantes, le 5 octobre 2021

Notre voyage à Tenerife repoussé à cause du covid-19 va enfin pourvoir se faire ! On décolle de l’aéroport de Nantes à 15h50 avec Easyjet en direction de Tenerife sud. Il y a 3h30 de vol en moyenne. On a profité d’un ciel bleu tout le long du voyage. On survole toute la côte atlantique, le Portugal et après la mer. Pas de boisson ni de petite chose à manger dans l’avion, sauf si tu sors le portefeuille. On a pris un Starbucks à l’aéroport avant de partir, ça va !

On atterrit à 18h30, avec un peu d’avance. Il faut présenter son passe sanitaire ainsi que le QRCode généré avec l’application SPTH (Spain Travel Health Form). D’ailleurs on vous conseille de les imprimer c’est plus simple et rapide.

On fait la queue au stand de Cicar pour récupérer la voiture que l’on a réservé, c’est-à-dire une fiesta : la moins cher, soit 150€ pour la semaine. Quand c’est à notre tour, on nous demande si on veut un roadster et si on n’a pas trop de bagage. Et du coup on est surclassé en spider 124 Abarth pour le même prix !!

HC Hotel Magec

Après 1h de route, on arrive à Puerto de la Cruz où se trouve notre 1er hôtel : HC Hôtel Magec. C’est un ancien et gros bâtiment dans la ville. Il est bien situé car il est pas loin du centre. Mais c’est son seul avantage… Les chambre de piètre qualité, tout est vieux et date sans doute de la construction de l’immeuble. Il n’y a aucun isolation, on entend tout ce qui se passe dehors ou dans le couloir. La robinetterie est tellement vieille qu’on a peur que la poigner nous reste dans la main quand on ouvre l’eau… Pour le petit déjeuné, le self est correcte. Bref On ne recommande pas cet hôtel.

El Balcon de Luis

On sort se balader dans le centre ville pour trouver un restaurant et manger ! On se décide pour El Balcon de luis. C’est un restant situé dans une cour, c’est assez jolie et assez bon. On y mange du poulpe à la plancha, du poulet (avec des frites surgelé pas cuite :/ ). On nous a aussi mis sur la table du pain et de l’ailloli. C’est très bon… mais faut le payer à la fin (ce n’est pas offert, comme les mises en bouche en France). On a appris aussi que la TVA (de 7%) n’est pas toujours inclus sur la carte comme c’est le cas ici. Soyez vigilent 😉

Restaurant El balcon de Luis

Séjour à Majorque : Le bilan du voyage

Vue depuis le cap Formentor

Si on devait faire un bilan de notre séjour à Majorque, qu’est ce qu’on dirait?
C’est passé très vite. On a beaucoup aimé ces 6 jours et malgré une après-midi de perdu (gros pluie) on à pu faire plein de chose. Le paysage est très agréable. Dans les lieux touristiques, il y avait encore beaucoup de monde, je n’ose pas imaginer comment c’est en juillet/août !

A noter qu’au nord de l’île, il n’y a pas de plage de sable, sauf au Port de Soller, donc si vous voulez des plages, n’allez pas au nord 😉

Transport à Majorque

Pour visiter le nord de l’île on a louer une voiture chez Hyper Rent a Car. on vous les conseille, ils sont bien a des prix raisonnable. Faites attention chez qui vous réservez, il y a souvent des problèmes avec les agences avec des prix trop bas…
Pour Palma, on a tout fait en bus, c’est très bien desservit.
On aurait pour tout faire un bus car le réseau de bus sur l’île est assez important avec une bonne amplitude horaire, mais la voiture nous permettait un peu plus de liberté.

trajet du séjour en voiture
Trajet du séjour avec la voiture de location

Manger et boire à Majorque

On mange bien ! Vous trouverez sans aucun doute de la paella préparée de différentes façons. La boisson la plus courante est bien entendu la sangria, toujours très rafraîchissante.

Si vous buvez de l’eau, sachez qu’il est déconseillé de boire l’eau du robinet. Vous trouverez de l’eau en bouteille vendu partout dans les petites supérettes, genre Spar.

Les hôtels

Il y a de nombreux hôtels sur Majorque, mais même en septembre si vous n’avez pas réservé à l’avance, vous ne trouverez pas de place si facilement. On avait réservé en avance nos hôtels via P2S Travel ce qui nous a permis de les avoir en gros 40% moins cher que sur booking. N’hésitez pas à tester, vous avez 30 jours offert (après c’est 10€/mois sans engagement).

Le prix moyen des hôtels (4 étoiles) est autour de 120€/nuit par chambre pour quelque chose de très bien et pour la période de septembre.

Se faire comprendre à Majorque

Majorque fait partie des îles Baléares, donc de l’Espagne. Ils parlent donc espagnol. On utilisera beaucoup l’anglais pour notre part et le français dans quel cas. L’allemand est beaucoup parlé également, mais pas par nous…

Planning de nos 6 jours de voyage à Majorque

La cathédrale de Palma

Cathédrale de Palma

C’est notre dernier jour sur Majorque aujourd’hui. On profite du petit déjeuner du Paladium en préparant le planning de la journée. En gros on va chercher de la laine, puis on visite la cathédrale de Palma. Ensuite on avisera en fonction de l’heure car il faut qu’on soit pour 18h à l’aéroport.

On libère la chambre vers 10h, en laissant nos bagages à l’accueil, on repassera les prendre avant de partir plutôt que d’avoir a les porter toute la journée.

Continuer la lecture de « La cathédrale de Palma »

Quad à Majorque et balade

Sa Dragonera

Aujourd’hui on a mit notre réveille tôt, car ce matin, on va faire du quad avec Mallor’Quad pour découvrir la partie Ouest de Majorque. Puis dans l’après midi on ira voir le Château de Bellver.

Le petit déjeuner de l’hôtel Paladium est correctement fourni, avec un côté majorcain, mais il y a beaucoup moins de choix qu’à notre 1er hôtel Niu. Ça fait moins petit déjeuner pour touriste (ça envoie moins du rêve quoi).

Continuer la lecture de « Quad à Majorque et balade »

Palma de Majorque au Paladium hôtel

Vue de Palma depuis le musée d'art moderne

Après notre nuit pas terrible passé à l’hôtel Nadal, on se lève et on va prendre notre petit déjeuner dans la cours de l’hôtel. Il est facturé 6.5€/personnes mais il est convenable (café ou thé, quelques viennoiseries et du pain). Alors qu’on profite du calme et de ce petit déjeuner, il se met a pleuvoir à grosses gouttes, on déménage nos assiettes pour finir à l’intérieur.

On quitte la ville de Soller pour rejoindre Palma et rendre notre voiture de location chez Hiper Rent a car. La route est mouillée, il a plu partout, il est fait gris mais il ne fait pas froid, c’est déjà ça !

Continuer la lecture de « Palma de Majorque au Paladium hôtel »

Sa Calobra, Port de Soller

Sa Calobra - Torrent de Pareis

Aujourd’hui on quitte Cala San Viçenç et l’hôtel Hoposa Niu pour aller dormir à l’hôtel Nadal à Soller. Au passage on projette de voir Sa Calobra, le lac Gorg Bleu et le Port de Soller.

En prenant notre super bon petit déjeuner, on se disait que ça serait bien de prévoir des sandwichs pour ce midi ne sachant pas comment notre journée va se passer, ni où on pourra manger.

Continuer la lecture de « Sa Calobra, Port de Soller »

Cap de Formentor à Majorque

Vue depuis le cap Formentor

Pas d’urgence à ce lever tôt en ce dimanche matin, notre planning se résume en : « balades » : Cap de Formentor, Es Colomer et le lac de Gorg Blau. On se prépare et on descend prendre notre petit déjeuner.

Petit Dejeuner à L’hôtel Hoposa Niu

Le petit déjeuner est disponible sous forme d’un buffet grand et varié. Il y a du salé et du sucré : différents pains et viennoiseries, de la charcuterie, des œufs brouillés et dur, des fromages, des fruits frais. Seul point regrettable, les différents jus ressemblent plus à des sirops qu’autre chose.

Continuer la lecture de « Cap de Formentor à Majorque »