Jour 4 : Santa Cruz

Hotel Urban

C’est un bon hôtel, en plein centre ville piétonnier. Le tramway passe juste devant mais on n’entend pas de bruit. Mais c’est le weekend et les gens sont bruyant (parlent, rigolent, vivent quoi ^^). En étant au 3eme étage les bruits du bars au rdc ou 7eme ne sont pas un problème. La chambre est très bien et moderne, mais si on regardent les détails c’est assez mal fait et j’imagine que dans quelques années on n’y reviendra pas. le petit déjeuner est simple (pas un large choix), mais bon. Le personnel est assez accueillant. L’ascenseur fonctionnait bizarrement et des fois ne semblait pas vouloir venir et s’arrêter quand on l’appelait…

Santa cruz

Aujourd’hui, c’est balade dans les rues de Santa Cruz. On a vu quelques points caractéristiques de la ville, comme le marché qui offre un large choix de fruits, légumes, épices, viandes, …

Le parc García Sanabria en plein centre avec un grande fontaine original.

Le musé Castillo de Christobal qui est gratuit. Le musée est installé dans les vestiges souterrains d’un château du XVIe siècle abritant un canon qui aurait blessé l’amiral Nelson.

Le port, ses bateaux (dont un magnifique voilier gigantesque d’eau moins 25m).

L’auditorium, impressionnant et très orignal avec sa forme. D’ailleurs on l’a vu de nuit quand on est arrivé, et c’est magnifiquement éclairé !

Pour le repas du soir nous sommes allé dans une Guachinche, une « taverne » typique de Tenerife. Très bon les champignons 😉

Jour 3 : Teide

Départ du HC Hotel Magec pour la direction de El portilo (direction du téléphérique).

On prend des routes sinueuses qui grimpent en direction du Tiede. La vue étant magnifique, on fait plusieurs haltes pour faire des photos et admirer. Le paysage alterne entre forêt de pin et paysage assez ras, mais vert.

En cours de route, on reçoit un mail pour l’annulation du téléphérique car la météo était mauvaise. Enfin on déduit que c’est à cause du vent car il fait beau, mais ça souffle fort.

Une fois rendu à l’altitude la plus haute possible avec la voiture, on s’arrête au parking pour profiter du spectacle. Le paysage est très beau et vaste, principalement rouge avec peu de végétation. Il y a vraiment du vent. Des sentiers sont indiqués pour les courageux afin de monter le Tiede ou de partir en randonné dans ce paysage atypique.

Pour continuer, on prend la direction d’une paysage lunaire. Pour y accéder on doit prendre une sortie et continuer sur un chemin de terre sur 10km. Une fois au bout, il y a un genre de camp. On y stationne la voiture et on continue en marchant dans l’espoir de trouver le paysage lunaire… mais en vain… on a fini par faire demi-tour. On a remonter un peu la route puis on a vue une pancarte « paysage lunaire à 2,2km ». Que l’on a suivi pour enfin y arriver. Mais on ne le voit que de loin.

On reprend la route en direction d’une station pour faire l’essence (1€ le litre, ça va, ça fait plaisir de faire le plein) puis direction Santa Cruz et l’hôtel Urban Anaga. Il est bien mieux que l’hôtel précédant, c’est sans équivoque !

La Esquina De Gamonal a été notre restaurant du soir. J’ai une doute sur ce qu’on a mangé, mais il me semble bien que c’était du poulpe encore ! Et une petite Dorada. Le repas était bon (prix indiqué hors taxe sur la carte). Puis on s’est pris une glace dans la rue à côté (et c’était marrant, il y avait un distributeur de Bitcoin).

Jour 2 : Masca et Buenavista

Après avoir pris un copieux petit déjeuner à l’hôtel de Puerto de la Cruz, on prend la direction de Buenavista. On s’arrête dans ce petit village pour se balader un peu avant de continuer vers Masca.

Buenavista

On marche jusqu’à une petite crique de galets et sa minuscule chapelle. Pour y arriver on traverse des hectare de bananiers, c’est assez impressionnant, surtout quand on voit la taille des grappes. On longe le golf d’un côté, la mer de l’autre : le paysage est très beau. On fini par arriver à un beau restaurant qui offre une magnifique vue sur la mer qui vient s’encastrer sur les rochers.

On a manger au resto, un peu cher mais on paye la localisation. (mais c’était très bon). On a encore mangé du poulpe et des pommes de terres au sel. On est remonté à la ville en suivant un autre sentier (en suivant les panneau centre historique) et on a vu plein de bananes (oui encore) !

Une fois arrivé au centre ville, on fait le tour d’une petite place, de l’église et on reprend la route direction Masca.

Masca

Après 30 minutes de routes sinueuse et pas large, nous voilà sur le petit parking qui nous permet de descendre à Masca. On en profite pour s’hydrater avec une limonade au cactus (et une autre au citron). Masca, c’est un petit village isolé, c’est atypique, mais rien d’extraordinaire non pus. La route pour y aller offre des paysages magnifiques, mais serpente beaucoup.

On continue en direction Los Gigantes pour y voir les falaises impressionnantes (qui sont tout de même de 500-800m de haut !) et la piscine naturel de Puerto de Santiago.

Retour vers Puerto de la Cruz, ou l’on a pris notre repas chez El Lemon et c’était drôlement bon ! (prix très abordable)
Il s’agit d’un restaurant de burger végan, et franchement on l’aurait pas cru, à tester sans hésiter !

Puerto de la Cruz – Jour 1

Aujourd’hui l’idée est de se baladé dans la ville de Puerto de la Cruz et de profitez du paysage.

On avait repéré à 800m de l’hôtel (grâce à google map), un coin avec des cascades et au dessus un point de vue. On se dirige donc vers Mirador de La Atalaya – Parque Taoro. Arrivé aux fontaines, petite déception, celle-ci sont éteintes et il n’y a pas d’eau. Le coin reste jolie et agréable pour se poser : il y a des bancs, des mosaïques et la vue panoramique.

Sintuo litre gardon

On continue notre marche jusqu’à un petit parc d’orchidée : Sintuo litre gardon. L’entrée est de 4,75€. C’est un joli jardin assez fleuri et arboré. On peut s’installer pour lire ou prendre un goûter. Le tour est assez vite fait, le prix est assez élevé à notre goût… On a vu de mignons chatons et leur maman. Il y a en effet beaucoup de chat errant sur l’île.

Le midi pour notre pose repas, on a mangé chez Casa méditeranea. C’est bon, et simple même si le restaurant ne paye pas de mine. On s’est partagé des crevettes et les fameuses ¨Papas con mojos (pommes de terre avec une sauce verte – huile et persil principalement) Souvent dans les restaurant (non touristique) il n’y a pas de carte de boisson. On trouve rarement de la sangria. Mais ce que vous aurez à coup sur, c’est la Dorada. C’est la bière locale. Il en existe 3 versions : avec alcool, sans alcool et sans alcool avec du citron. Cette dernière est très bonne ! On pourrait croire que c’est une limonade presque.

Jardin d’acclimatation de La Orotava

Ensuite on marche vers le jardin botanique : Jardin d’acclimatation de La Orotava. Au passage on fait une halte pour prendre une glace et un smoothie. Le jardin botanique coûte 3€. Il est assez grand avec de nombreuses variétés d’arbres. C’est à voir.

On poursuit notre visite de Puerto de la Cruz en longeant au plus près la mer. Vous ne pourrez manquer les différentes publicité pour Loro Parque. Il y en a partout : sur les poubelle, sur panneau publicitaire, véritablement partout. Mais on ne l’a pas fait donc on ne pourra pas vous en dire plus, mais ça nous semblait plus être un parc d’attraction (même si il y a des animaux) que un truc indispensable à découvrir.

La balade le long de la mer (tout est relatif, car on voit la mer, mais on n’est pas juste à côté) se termine au restaurant de Cofredia de pescadores. C’est un resto de fruit de mer qui donne directement sur la mer. C’est très bon : on ne se lasse pas du pouple à la plancha !

Nantes vers Tenerife

Nantes, le 5 octobre 2021

Notre voyage à Tenerife repoussé à cause du covid-19 va enfin pourvoir se faire ! On décolle de l’aéroport de Nantes à 15h50 avec Easyjet en direction de Tenerife sud. Il y a 3h30 de vol en moyenne. On a profité d’un ciel bleu tout le long du voyage. On survole toute la côte atlantique, le Portugal et après la mer. Pas de boisson ni de petite chose à manger dans l’avion, sauf si tu sors le portefeuille. On a pris un Starbucks à l’aéroport avant de partir, ça va !

On atterrit à 18h30, avec un peu d’avance. Il faut présenter son passe sanitaire ainsi que le QRCode généré avec l’application SPTH (Spain Travel Health Form). D’ailleurs on vous conseille de les imprimer c’est plus simple et rapide.

On fait la queue au stand de Cicar pour récupérer la voiture que l’on a réservé, c’est-à-dire une fiesta : la moins cher, soit 150€ pour la semaine. Quand c’est à notre tour, on nous demande si on veut un roadster et si on n’a pas trop de bagage. Et du coup on est surclassé en spider 124 Abarth pour le même prix !!

HC Hotel Magec

Après 1h de route, on arrive à Puerto de la Cruz où se trouve notre 1er hôtel : HC Hôtel Magec. C’est un ancien et gros bâtiment dans la ville. Il est bien situé car il est pas loin du centre. Mais c’est son seul avantage… Les chambre de piètre qualité, tout est vieux et date sans doute de la construction de l’immeuble. Il n’y a aucun isolation, on entend tout ce qui se passe dehors ou dans le couloir. La robinetterie est tellement vieille qu’on a peur que la poigner nous reste dans la main quand on ouvre l’eau… Pour le petit déjeuné, le self est correcte. Bref On ne recommande pas cet hôtel.

El Balcon de Luis

On sort se balader dans le centre ville pour trouver un restaurant et manger ! On se décide pour El Balcon de luis. C’est un restant situé dans une cour, c’est assez jolie et assez bon. On y mange du poulpe à la plancha, du poulet (avec des frites surgelé pas cuite :/ ). On nous a aussi mis sur la table du pain et de l’ailloli. C’est très bon… mais faut le payer à la fin (ce n’est pas offert, comme les mises en bouche en France). On a appris aussi que la TVA (de 7%) n’est pas toujours inclus sur la carte comme c’est le cas ici. Soyez vigilent 😉

Restaurant El balcon de Luis

Résidence Néméa Les grands rochers

𝟏𝟒𝟓€𝟓𝟑 𝐃’𝐄́𝐂𝐎𝐍𝐎𝐌𝐈𝐄𝐒 !

Voici un petit comparatif entre la plateforme de réservation de mon club de voyage et Booking pour la résidence Néméa Les grands rochers au Sable d’Olonne (en Vendée).

• Pour la même résidence 
• La même chambre 
• Les mêmes dates 
• Le même nombre de personnes 
Mais pas le même prix

Alors, pourquoi continuer de payer plus cher ailleurs ?! 

Une semaine à Tenerife

Des amies sont parties à Tenerife la semaine dernière. Elles ont bien profités à vraiment pas cher, alors je voulais partager avec vous ce bon plan voyages. Essayez de deviner le prix pour l’hôtel Santa Barbara à Tenerife pour 7 jours ?

Pour 7 nuits, en membre Titanium le prix est de 173€ la semaine pour 4 personnes ! Et en membre Platinium c’est seulement 5€96 la semaine !

L’appart est super spacieux, le canapé est convertible, la vue est sympa, franchement, pourquoi payer plus cher ?!

Vacances en Jamaïque

As-tu envie de partir dans un sublime hôtel en Jamaïque ? J’ai ce qu’il te faut ! Regarde ce petit comparatif du même hôtel : Le Grand Palladium Lady Hamilton.

• A gauche la plateforme de mon club Travorium : Du 23 au 27 juin pour 2 adultes au Grand Palladium en all inclusive, tu payes 499$ ( 413€ ) grâce à ton adhésion membre Platinium

• A droite le site Booking : Pour les mêmes dates, pour 2 adultes, en all inclusive, tu payes 1310€

Pourquoi continuer de payer plus cher en passant par Booking ?!

Informations et inscription sur https://www.club-voyage-prive.fr/ pour rejoindre notre club de voyages.

Prix hôtel Le grand Paladium Lady Hamilton

Vacances à Font-Romeu

Malgré la covid-19 et les risques de confinement nous sommes parti à la montagne à Font-Romeu pour profiter de la neige, et nous avons bien fait !

A l’origine nous devions partir à 6 dans les Alpes pour profitez des grandes pistes de skis. J’avais réservé le chalet et une grosse voiture via mon club de voyage (350€ la location pour 1 semaine contre 700€ sur le site d’Avis ou 1500€ en agence directement). Incroyable d’avoir tant de différence de prix. Bref vu qu’on ne pouvait plus faire de ski alpin, et que nos amis nous on lâchement abandonnés car ils avait peur d’être confinés, on a décider de changer la destination et d’aller dans les Pyrénées (on gagne 3h de routes mine de rien). Travorium nous a remboursé (alors que tout était sans annulation/remboursement) mais ils sont encore plus compréhensifs actuellement.

Font-Romeu

Quand nous sommes arrivé le samedi à Font-Romeu, il n’y avait absolument pas de neige… mais s’était annoncé pour ce weekend, ouf !

Notre résidence Odalys (Milles Soleils) est à l’entrée du village, plusieurs petits immeubles assez classiques. C’est très petit et pas décoré, mais bon pour 1 semaine ça ira ^^

Le village est assez étalé et assez peu de résidence de vacances sont ouvertes, c’est donc assez calme. Il y a plusieurs petits magasins, un carrefour market et un boucher/traiteur avec plein de choix, ça c’est top. Les restaurants proposent tous de la vente à emporter, et la livraison après 18h (couvre-feu oblige).

Les activités à Font-Romeu

Que peut-on faire à la montagne, en hivers ? Il y a de nombreuses activités, il n’y a pas que le ski alpin ou le snowboard. On peut faire du ski de fond, ou du chien de traineaux (déjà complet), de la construction d’igloo. Mais ce que l’on a choisit c’est de la marche et du canyoning.

Le planning de la semaine

Le dimanche : on profité de la neige fraiche, en faisant une balade, à pied, sur le golf, magnifiquement recouvert de neige. On a même pu apercevoir 2 isards (chamois des Pyrénées)… mais ils ne sont pas rester pour faire des photos ^^.

Le lundi : nous avons profité d’une balade que l’office du tourisme organisait pour découvrir la ville de Font-Romeu, ses secrets, son Grand Hôtel, le musée sans mur, etc. Merci à notre guide Jean-Louis, passionné, avec qui nous avons passé un très bon moment. N’hésitez pas à découvrir son site : Rando Equilibre 66

Le mardi : c’est après-midi canyoning dans les sources chaudes ! En effet sans les sources chaudes on ne pourrait pas faire de canyoning à cette période. A noter qu’il y a 27 sources chaudes dans les Pyrénées. C’était une sortie très sympa, 4 descentes en rappel, quelques toboggans et rester à rien faire dans les sources chaudes. Parfait !

Le mercredi : l’office du tourisme organise un escape game dans la vieille ville de Font-Romeu-Odeillo-Via. Il s’agit en réalité de 2 jeux de piste à faire en se baladant à l’aide de son smartphone. C’était sympa, on a profiter du soleil et mine de rien on fait 8 km !

Le jeudi : c’est la journée raquette. On avait rendez-vous dès 9h sur le parking à la sortie de la ville avec notre guide : Jean-Louis. Vu qu’on avait beaucoup aimé le lundi on s’était arrangé pour faire une sortie avec lui ! Avec l’autre couple on a choisit notre balade : les lacs gelés !
On s’est baladé sous les bois, traversé 3 lacs gelés, fait griller des saucisses le midi au feu de bois (on a donc appris à démarrer un feu en pleine hiver). On n’a malheureusement pas vu d’animaux… En tout cas la journée était super agréable, avec en plus un magnifique soleil ! Et mine de rien 12 km dans les jambes.

Le vendredi : Pour le dernier jour, on a juste fait un balade tranquille pour revoir le musée sans mur et on a grimpé en haut d’un belvédère, qui nous a permis d’avoir une très belle vue panoramique (et de ce rendre contre qu’il y avait beaucoup de vent lol).

Et le samedi, on a repris la route pour revenir sur Nantes : les vacances sont déjà finis… vivement les prochaines !!

Photos de Font-Romeu

Comparatif P2S VS MWRLife

Je suis resté 2 ans chez MWR Life, que j’ai arrêter pour continuer avec P2S Travel. Pourquoi?
En 2 ans chez MWRLife, je n’ai jamais réussi à faire signer plus de 3 partenaires, mon compte n’a donc jamais été autofinancé. Néanmoins j’ai fait signé plusieurs dizaine de clients, qui ne sont jamais resté plus de 6 mois. Le soucis est que MWR ne valorise absolument pas les clients…

Je suis donc parti chez P2S et en moins de 6 mois, j’ai eu 5 partenaires et plus de 10 clients qui sont valorisés chaque mois !

Je vous propose un petit tableau comparatif entre MWR Life et P2S. Les 2 sociétés sont assez similaire malgré tout et chacun trouvera surement quelque chose à redire chez l’une ou l’autre (comme partout en fait). Si on réfléchi « client », je pense que P2S est mieux, et c’est ce qu’il faut pour qu’une société de ce type aille loin.

MWRLifeP2S Travel
Prix inscription client (= 1er mois)80$9$
Prix mensuel client40$9$
Prix inscription représentant 360$ 125$ ou 250$
Prix mensuel représentant 80$65$ ou 125$
Epargne voyage offerte par mois (en points) 80 65 ou 125
Séjours offert par an1 (pour 1 personne)3 (entre 2 et 8 personnes)
Disponibilité des points1 ans5 ou 6 mois
Expirations des points10 ans2 ans

Si vous voulez tester P2S Travel, contactez-moi et/ou inscrivez-vous depuis ce site : Club Voyage Privé. Il s’agit d’un site que j’ai créé pour notre équipe et qui utilise votre lien de parrainage P2S.

J’espère que ce petit comparatif entre P2S et MWR vous sera utile. J’ai comparé ce qui est différent, je n’ai pas indiqué ce que les 2 entreprises proposaient toutes les 2 et qui était similaire.

Pour ma part j’ai donc choisit P2S après avoir tester les 2 sociétés.