Découvertes du château de Fougères

On avait un RTT a posé tous les deux et on se souvenait d’une publicité qui était affichée partout dans les rues en 2017-2018 qui disait :
Si t’as pas vu Fougères, t’as rien vu !

Du coup, on s’est dit, pourquoi ne pas profiter de notre jour de repos, pour aller découvrir la ville et le château de Fougères.

publicité pour Fougères

On a réservé un Airbnb dans le centre ville, pour une fois il n’y avait pas d’intérêt à réserver un hôtel par mon club de voyage, ceux-ci n’étant pas dans le centre.

On est arrivé le jeudi soir, vers 20h pour récupérer les clés de l’appartement et nous sommes parti manger un petit truc. Je vous passe le moment où la voiture n’a pas voulu démarrer à cause d’un problème d’alternateur. J’en profite pour remercier le garage Ford Jouquand qui nous a bien rendu service et dont le responsable est vraiment très sympa.

Découverte de Fougère

On se lève et on prend notre petit déjeuné à l’appartement, le temps est mitigé, mais il ne fait pas froid. on passe déposé la voiture au garage Ford et on commence notre journée découverte de Fougère. Notre planning de la journée c’est : Découverte du musée de l’horlogerie le matin, petit resto le midi et le château dans l’après midi.

En ce dirigeant vers le centre historique, on a aperçu ce superbe trompe-oeil. Il y en a 3 dans la ville 😉

Trompe-oeil

Le musée de l’horlogerie

On se dirige vers le musée qui est dans le centre historique, en passant par de petite rue pavée toute mignonne.

Le musée est attaché à un magasin d’horlogerie, et les gérants sont très gentils et vous expliqueront et répondront à vos questions avec passion.
La visite est libre. Il y a énormément d’objets exposés, avec des textes explicatif… nous y sommes rester 2h !

Horloge de clocher
Horloge/balancier de clocher

L'horlogerie, un travail minutieux
L’horlogerie, un travail minutieux

 

Crêperie

Le midi, on fait une petit pose dans une des crêperies. Simple, bon, nous voilà prêt pour continuer de marcher l’après-midi !

L’église

Une grande église, avec des vitraux très colorés qui font penser à des planches de bande-dessiné ! En effet chaque vitrail raconte une petite histoire.

Derrière l’église un grand parc nous emmène à la vieille ville avec ses maisons, puis à l’entrée du château .

La ville fortifiée

En passant l’ancienne entrée principale, on ne passe pas à côté des 4 roues à aubes, dont une aujourd’hui sert à produire l’électricité pour la partir accueil du château.

Roue à aubes du château de fougères
Les roue à aubes du château de fougères

Le château de Fougères

L’entrée est payante, mais ca vaut le coût.
Il y a des visites guidés, qui sont très intéressantes, que l’on vous recommande.

Le 1er château date du 11ème siècle et était en bois, il n’existe donc plus aucune trace. A partir du 12ème siècle, le château commence a être construit avec des pierres et va évoluer au fil des années. C’est pourquoi aujourd’hui on constate de tel différences au niveau des tours : carrés au début, cylindrique après, encore après l’arrivé des mâchicoulis.

Au 15ème siècle sont construire les deux tours d’artillerie sur ordre du Duc de Bratgne François II, mais qui ne seront pas suffisante pour se défendre des attaques des Français : Charles VIII et ses troupes.

Du 16ème au 18ème siècle, le château est laissé à l’abandon par le gouverneur qui n’entretient rien. Malheureusement certaines constructions s’effondre (le logis et la basse-cour notamment).

En 1862, le château de Fougère est classé monument historique et le château est racheté par la ville en 1892.

Château de Fougères

panoramique du Château
Vue panoramique du Château de Fougère

 

Goûter de l’après-midi

Après la visite du château, on s’est arrêter dans un salon de thé : L’Audace (au 35 Rue nationale) pour faire une petite pause gourmande. C’était très calme et très bon !

gourmandise du gouter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *